Steven Rudolph, le fondateur du test des Natures Multiples a tout d’abord utilisé le concept de Mikhail Csikszentmihalyi (si si, tentez de lire), pour montrer que lorsque nous sommes engagés dans une activité et que nos capacités ou compétences répondent idéalement au défi à relever, nous sommes dans le « Flow ». Dans cet état, nous sommes très concentrés et profondément absorbés par la tâche et nous perdons bien souvent la notion de temps… songez pour vous-même à ces moments bénis !

Puis, Steven est allé un cran plus loin. Constatant que l’on peut être à l’équilibre pendant un temps, sur des activités qui nous correspondent, mais que cela ne donnait pas forcément un équilibre de Vie… il a alors utilisé un concept de la philosophie de l’Inde et de l’Ayurvéda, médecine traditionnelle indienne visant à établir un équilibre entre le corps et l’esprit, entre l’individu et son entourage : Swastha.

Le mot Swastha est composé de deux parties : « swa », signifie soi-même et « stha » être en accord avec ou aligné avec. Donc pris ensemble, les deux mots signifient être en accord avec soi-même, ou en d’autres termes, être aligné.
« Mais ce qui est fascinant, c’est la définition littérale du mot Swastha.
« Swastha signifie littéralement être en bonne santé. Les anciens, les Sages de l’Inde pensaient que quand les gens étaient dans un état complet d’alignement, ils étaient automatiquement en bonne santé.
Steven Rudolph s’est intéressé à trouver une explication moderne au concept de Swastha, et s’inspirant de la recherche de l’Orient et de l’Occident, il a développé le modèle des Natures Multiples, basé sur les Intelligences et Natures Multiples. Il ne s’agit plus d’être aligné selon certaines tâches qui nous correspondent, mais bien de trouver un équilibre de vie intégral pour vivre en parfaite harmonie entre ce que vous faites (job, hobbies et activités diverses) et ce que vous êtes profondément (vos Intelligences et vos Natures).